Comment nettoyer le cuir de ma voiture ?

Vous connaissez le proverbe ? « Un cuir qui brille est un cuir sale ! ».

Je vous l’accorde, ce n’est pas à l’école traditionnelle telle que nous la connaissons que cette règle est enseignée…

Un cuir qui brille est un cuir gras. Si il est gras votre cuir ne respire plus. Un intérieur en cuir mat est le signe d’un cuir en bon état et entretenu.

Ceci dit, si comme moi, vous avez fréquenté les bancs de quelques organismes de formation, c’est une des premières phrases que le formateur de la session « rénovation sellerie cuir » vous martèlera…

Certains d’entre vous ont déjà quitté leur écran pour aller vérifier à pleine lumière la brillance de leur cuir de canapé ou de leur sellerie en cuir ?

Si vous avez du mal à distinguer, prenez votre appareil photo ou votre smartphone et shootez avec le flash…

Alors ? Il a besoin d’un bon coup de nettoyage, c’est bien cela ?

Alors comment retirer la brillance de mes sièges en cuir et lui redonner un aspect neuf ?

Un cuir qui brille est un cuir sale !

Peut-on utiliser n’importe quel produit pour entretenir le cuir d’une voiture ?

Contrairement à ce que vous pouvez imaginer, le cuir ne provient pas uniquement de la vache.

En effet, outre les bovins, les principaux animaux « fournisseurs » sont les caprins, les ovins, les porcins, les équidés, les reptiles, les poissons et … les oiseaux !

Je vous fais grâce du procédé de fabrication des différentes peaux (foulonnage, échanage, tanage, corroyage, triage, palissonage, finissage…) et différentes finitions données aux peaux (pleine fleur, aniline, semi-aniline, pigmentée…) pour se concentrer sur l’entretien !

Commençons par les idées reçues


Nous voyons régulièrement des articles sur le net vantant des astuces et des techniques de grand-mère.

1/ La crème Nivéa tout d’abord. Elle hydrate la peau de mes enfants elle doit être bonne pour le cuir. La peau humaine se régénère, ce qui n’est pas le cas de votre siège. A bannir, la crème nivéa va surcharger votre cuir en matières grasses, l’empêchant totalement de respirer.

2/ Le lait démaquillant. Il démaquille mon visage, il enlève le gras et rend ma peau propre. Toujours la même raison qu’au point 1, à bannir complètement si vous ne voulez pas détruire votre cuir.

3/ L’ammoniaque. C’est un nettoyant et un détacheur efficace. Outre les vapeurs toxiques pour l’utilisateur, il peut brûler votre cuir. A bannir également.

4/ Le vinaigre blanc. C’est également très efficace et peu connu. Mais il peut brûler le cuir également. Attention à la dilution !

5/ Les cristaux de soude. Efficace dans un grand nombre de domaine. Mais pourquoi prendre le risque avec votre cuir de voiture, souvent fragile ?

6/ L’éponge magique. Oui si souhaitez brûler les pigments de surface et râper votre cuir ! A bannir également.

7/ La vapeur. Oui uniquement si vous maîtrisez son utilisation ! N’en abusez pas. Passez par un professionnel si vous avez un doute.

8/ Le savon de Marseille. Pourquoi pas, diluez le bien, n’en abusez pas. A rincer abondamment

9/ Le savon noir. Oui tout à fait avec une brosse spéciale cuir, et surtout à diluer pour ne pas agresser votre cuir. Certains nettoyants cuir sont fabriqués à partir de savon noir : ils sont bien sûr re-badgés pour la vente… donc méfiance lors de vos achats afin d’éviter d’acheter peu de produit et beaucoup d’eau !

10/ De l’eau chaude ? Ok, mais où est l’action dégraissante ?

Et sinon, pourquoi ne pas utiliser un produit spécifique créé pour nettoyer votre intérieur de voiture en cuir ? Cela sera économique, vous fera gagner du temps et surtout, sera sans aucun risque pour votre cuir.

En plus, vous ne pourrez pas faire d’erreur de dilution, ils sont, le plus souvent, prêts à l’emploi et donc parfaitement dosés Vous pourrez vous en procurer sur le web dans des boutiques spécialisées de cosmétique auto : chez certains selliers et professionnels du cuir, dans des centres spécialisés en réparation du cuir, ou directement chez les marques de nettoyant cuir (Alta cuir, Colourlock). Mais également chez des revendeurs de produits de detailing auto comme Maniac Auto ou Addict Auto (vous pouvez commander de notre part). Leurs produits ne vous coûteront pas plus chers que dans les enseignes automobiles connues, le conseil et le professionnalisme en plus !.

Par expérience, oubliez immédiatement les magasins dédiés aux sports équestres ou magasins de maroquinerie…

Comment entretenir le cuir d’une sellerie auto ?

Les techniques et étapes pour sublimer votre sellerie cuir​

Installez-vous, je vous explique.

Généralement, chez le pro de la rénovation cuir, le kit proposé sera composé :

D’un savon doux (ou fort) à appliquer avec micro-fibre et brosse spécial cuir

D’un lait nourrissant, à appliquer avec un tampon applicateur suivi d’un séchage à la micro-fibre (mouvements de friction pour bien ouvrir les pores du cuir et faire pénétrer le lait nourrissant).

Il est conseillé de finaliser votre traitement par la pause d’un scellement spécial cuir. Ce soin protégera des frictions, transferts de jean’s, stylo bic et également des Uv, que ce soit pour votre canapé ou votre sellerie automobile.

Nettoyage du cuir

Pour réaliser un nettoyage en profondeur de votre sellerie de voiture vous aurez besoin :

1/ Savon doux (ou fort selon l’état initial de votre sellerie)

2/ Des microfibres (idéalement de couleur claire afin de contrôler votre travail et le dégraissage). 4 à 5 microfibres par siège suivant l’état d’encrassement.

3/ Une brosse à poils (très) doux pour le nettoyage du cuir

4/ Une brosse plus fine spécifique pour le nettoyage du volant ou du pommeau

5/ Un mousseur (parfois fourni dans les kits d’entretien)

6/ Un aspirateur avec embout à poils très fins

7/ Prévoir du temps surtout la première fois !

Si vous débutez, vous pouvez sans problème vous procurer le kit complet de la gamme colourlock spécifique à l’entretien et la protection de votre cuir.

Vous pourrez réaliser le nettoyage des panneaux de porte, du tableau de bord, du pommeau de vitesse, des sièges et banquettes… mais aussi de votre canapé.

Tout d’abord aspirez de fond en combles votre véhicule. Pensez à aspirer dans les recoins, entre les coussins, dans les bourrelets… La moindre poussière ou caillou restant pourrait rayer votre cuir lors de la phase de nettoyage.

Si vous avez acheté un savon sans marque ou d’une marque peu connue ?

Dans le meilleur des cas, vous avez acheter de l’eau. Dans le pire des cas il sera inefficace et pourra même abîmer votre cuir voire le décolorer !

Vous avez un doute ? Jetez-le et reprenez depuis le début.

Si c’est la première fois que vous décrassez votre cuir, prenez un savon fort. Pour l’entretien courant et annuel, un savon doux suffit.

Prenez alors votre savon spécial cuir et appliquez le à l’aide du mousseur, élément par élément. Travaillez par petite zone. Frottez délicatement avec la brosse à poils doux, en réalisant des “passes croisées”, essuyez avec votre microfibre. Renouvelez l’opération jusqu’à ce que la microfibre ne soit plus souillée après nettoyage (d’où l’importance d’utiliser des microfibres claires).

L’étape de dégraissage du cuir est faite. Votre cuir a changé de texture, il a repris de la souplesse, est redevenu mat et “accroche” au toucher.

Nourrissage du cuir

Après l’étape de dégraissage, il est fortement recommandé de nourrir votre sellerie en cuir à l’aide d’un baume nourrissant.

Pour cette étape, il vous faudra :

1/ Un lait nourrissant et protecteur

2/ Un scellement protecteur longue durée (facultatif)

3/ Des microfibres haute densité pour l’essuyage final du soin

4/ Des tampons applicateurs pour l’application du soin

Tout d’abord, versez le lait soin protecteur sur le tampon applicateur ou à l’aider d’un mousseur (selon notice d’utilisation) puis par mouvement circulaire, nourrissez le cuir et laissez pénétrer et sécher.

A l’aide d’une microfibre haute densité, venez frictonner la surface du cuir afin de faire pénétrer le surplus restant non absorbé.

Vous pouvez encore vous arrêtez là ou continuer.

Protection (scellement) et imperméabilisation du cuir

Pour les cuirs très sollicités, vous pouvez procéder à l’application d’une protection plus durable.

Pour cette étape, il vous faudra :

1/ Un scellement protecteur spécial cuir (voire traitement imperméabilisant type “céramique” cuir)

2/ Des tampons applicateurs pour l’application du scellement cuir

3/ Des microfibres haute densité pour l’essuyage final du scellement cuir

Suivant le produit, lisez la notice d’utilisation.

Appliquez le produit sur le tampon applicateur. Laissez sécher à l’air libre après avoir essuyer le surplus.

Puis attendez 24 heures de polymérisation avant de pouvoir remonter dans votre véhicule.

Selon si votre cuir est sollicité, l’entretien de votre cuir est à renouveler 1 à 2 fois par an, à minima les étapes de dégraissage et nourrissage.

Table des matières

entretien sellerie cuir
comment laver siège de tesla
formation rénovation cuir
intérieur en cuir
Nettoyage des cuirs
nettoyage tableau de bord
ENTRETIEN DES CUIRS SUR VOITURE
nettoyage-cuir-violet
dégraissage et soin du cuir
formation préparation vo
Formation des salariés à la rénovation esthétique automobile

Formez vos collaborateurs, vos salariés, vos chefs d’équipes de préparation esthétique automobile afin d’analyser et optimiser les processus existants sans les pertuber, dans une démarche de fidélisation et satisfaction client interne ou externe : polissage, lustrage, cire, car staging, rénovation optiques, smart repair, débosselage sans peinture, réparation des cuirs, nettoyage vapeur, décalaminage moteur…

Lire plus »

Partager :

Vous souhaitez vous renseigner ?

Vous souhaitez vous former ?

Je souhaite être contacté.