Actualité

Description du programme de la formation en préparation esthétique VO pour vos employés

Cette formation en préparation esthétique VO (= véhicule d’occasion) aura pour principal objectif d’améliorer vos préparations esthétiques automobiles afin de présenter à vos clients des véhicules dans un état proche du neuf. Elle vise principalement les employés qui travaillent dans le domaine de la préparation esthétique automobile, c’est pourquoi nous vous proposons de la réaliser directement dans vos locaux. Nous effectuerons alors des entretiens avant et après cette formation qui se déroule sur 2 jours (14 heures) afin de connaître vos besoins et attentes. Voici donc le programme que nous vous proposons durant ces deux journées.

Premier jour de formation : la préparation extérieure d’un véhicule

Bien que nous pouvons adapter le programme de formation en fonction de vos besoins réels, nous commençons en principe par la préparation extérieure du véhicule. Vous apprendrez donc à en maîtriser les différents principes et procédés (lavage des jantes, prélavage de la carrosserie…) et voici en détail comment cela va se dérouler.

Le lavage, dégraissage et décontamination des jantes

Le nettoyage des jantes est très souvent la première étape du lavage d’entretien d’une voiture puisqu’il s’agit des parties les plus sales. Si on faisait cette zone en dernier, on risquerait en effet de salir le véhicule à nouveau à cause des projections ! Pour ce faire, nous sélectionnerons ensemble un produit adapté en fonction du niveau de saleté. Il en sera de même pour le dégraissage des pneus et des jantes où il faudra choisir le bon dégraissant.

Enfin, nous passerons à la décontamination chimique souvent nécessaire, car lorsqu’il s’agit d’un véhicule d’occasion, la probabilité qu’il soit contaminé avec des particules ferreuses est plutôt élevée.

Le prélavage de la carrosserie à la mousse active sans contact

Ce process également indispensable est plutôt rapide et s’apprend vite : on projette de la mousse active sur la totalité de la carrosserie et on rince avec de l’eau sans frotter avec un chiffon. C’est pourquoi on dit qu’il est “sans contact”, le but d’un prélavage étant d’éliminer dans un premier temps les traces qui partent facilement.

Le lavage à la main avec la technique des deux seaux

La technique des deux seaux est importante à maîtriser pour le lavage manuel puisqu’elle va permettre de bien séparer les contaminations et d’éviter des transferts entre l’eau de lavage et l’eau de rinçage. Ainsi, comme vous l’aurez compris, on va utiliser un seau pour l’eau de lavage et un autre pour l’eau de rinçage. Nous utiliserons également plusieurs gants en fonction de la partie du véhicule à laver.

La décontamination chimique de la carrosserie

Pour ce qui est de la carrosserie qui possède une surface bien plus étendue que les jantes, nous allons devoir éliminer plusieurs sortes de contaminations : goudron, film routier, fientes d’oiseaux, insectes, calcaire… On utilisera alors un anti-goudron s’il y a du goudron présent sur le vernis et un anti-ferreux si on constate qu’il y a également une contamination par le fer. Ensuite, nous rincerons abondamment le véhicule pour passer à la finition.

La finition (dressings, lustrage et cirage)

Les programmes de finition ne sont certes pas obligatoires, mais restent très appréciés par les clients. Nous apprendrons donc à utiliser des produits adaptés pour le dressing des pneumatiques avec un rendu mat, brillant ou encore satiné. Ensuite, nous verrons les bases du lustrage et du cirage afin de redonner une jeunesse au véhicule. Nous utiliserons alors pour cela une crème ou une cire adaptée et nous expliquerons les raisons du choix effectué pour que vous puissiez de votre côté prendre les meilleures décisions.

Deuxième jour de formation : la préparation intérieure d’un véhicule

La préparation intérieure d’un véhicule d’occasion possède des contraintes différentes puisqu’il va falloir entre autres réaliser un dépoussiérage au préalable avant de passer au lavage. Voici comment nous allons procéder dans l’ordre.

Le dépoussiérage complet de l’habitacle

Pour le dépoussiérage de l’habitacle, c’est simple : nous utiliserons un aspirateur de voiture. Dans un premier temps, nous laisserons en place les tapis de sol puis nous nous aspirerons plus en profondeur les moquettes notamment. Rappelons que si on n’enlève pas toutes les poussières, miettes de nourriture et graviers au préalable, l’étape de nettoyage s’avèrera plus compliquée et pourrait même occasionner des rayures.

Le détachage et le pressing des sièges et des moquettes

Une fois le dépoussiérage terminé, il va falloir maintenant faire partir les tâches présentes sur les sièges et les moquettes. Pour cela, nous utiliserons notamment un système d’injection/extraction (on pulse du détergent puis on extrait toutes les impuretés), ce qui est particulièrement efficace. Il évitera notamment aux différents éléments de rester mouillé, ce qui n’est pas l’idéal pour vos clients.

Le dégraissage et la protection d’une sellerie cuir

Si jamais les sièges sont en cuir, nous vous proposerons d’effectuer un dégraissage. Car pour rappel, un cuir qui brille est un cuir… gras. Nous utiliserons ainsi des produits adaptés pour faire partir les graisses (savon doux par exemple), une brosse spécial cuir ainsi que des microfibres. Après cette étape de dégraissage, il va falloir nourrir le cuir avec du lait nourrissant et protecteur. En fonction de l’état du cuir, nous envisagerons aussi une protection plus durable pour qu’il conserve son aspect mat le plus longtemps possible.

Les programmes de finition

Pour ce qui est de la préparation intérieure, les programmes de finition sont plus nombreux que pour la préparation extérieure et nous estimons qu’ils ont une plus grande importance si vous souhaitez satisfaire vos clients. Il s’agira entre autres d’effectuer le dressing des plastiques qui ont tendance à se salir avec le temps et de désinfecter l’habitacle. C’est notamment très demandé depuis l’arrivée du coronavirus et vous auriez tort de ne pas proposer une désinfection complète à vos clients.

Nous inspecterons aussi le circuit de climatisation où la poussière a tendance à s’accumuler puis on en profitera pour supprimer les mauvaises odeurs, notamment celles de tabac. Car le detailing auto n’est pas centré uniquement sur l’esthétique, il faut aussi que l’on se sente bien dans sa voiture et les odeurs jouent un rôle très important. Enfin, nous appliquerons un traitement hydrophobe sur les vitres qui va offrir plusieurs mois de protection au pare-brise de vos clients en améliorant sa visibilité.

Préparation esthetique automobile c’est quoi au juste ?

Comment créer une entreprise de préparation esthétique automobile ?

Nos formations

Nos programmes en rénovation esthétique automobile