Actualité

Quelles sont les différences entre le detailing aux USA et le detailing en France ?

Bien qu’étant importé des États-Unis, le detailing en France a choisi une trajectoire qui lui est propre. Cette pratique est la clé pour prendre soin de sa voiture de manière extrême, en lui apportant une grande diversité de soins esthétiques. Mais comme nous le verrons dans la suite, il existe des différences entre le detailing aux États-Unis et le detailing en France.

Quelles sont les origines du detailing ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’histoire du detailing est aussi vieille que celle de l’automobile. En effet, elle remonte environ aux années 1800. À cette époque en Allemagne, les gens enduisaient de graisse animale la peinture de leur calèche afin de la protéger. En 1886, le monde de l’automobile a connu une révolution avec la production du premier véhicule de série fabriqué par Karl Benz.

Y voyant un intérêt tout particulier, l’entreprise Menzerna, qui aujourd’hui est l’un des leaders mondiaux de la fabrication de polish, a développé le tout premier produit destiné au polissage de la carrosserie. En 1910, George Simons développe un nettoyant et un produit à base de cire de carnauba pour réaliser les finitions auto. À l’époque, l’entreprise de George Simons s’appelait Simons Manufacturing Company, connu aujourd’hui sous le nom de Simoniz.

Après l’invention du premier papier abrasif en 1920, du ruban de masquage en 1925, la première vraie cire automobile voit le jour en 1944. Il faudra cependant attendre 1969 pour que le mastic polymère fasse son apparition. À partir des années 90-2000, le secteur du detailing fait encore des avancées notables avec l’arrivée de nouvelles techniques et des équipements innovants.

Le revêtement céramique, les scellants à peinture, les machines de polissage, les sprays de nettoyage rapide, les traitements hydrophobes, etc., sont autant d’innovations que l’on retrouve désormais dans le domaine du detailing.

Définition : qu’est-ce que le detailing ?

Tel qu’on la connaît aujourd’hui, le detailing est une pratique qui nous revient des États-Unis. Par la suite, elle s’est popularisée et fait son apparition en Angleterre avant de voir le jour en France. Derrière cet anglicisme se cache un terme qui désigne l’ensemble des procédés destiné au nettoyage extrême d’une voiture. À l’origine, le detailing visait principalement à nettoyer, à entretenir et à polir la carrosserie d’une voiture en vue d’atteindre 3 objectifs :

  • la conserver en parfait état, « comme neuf » ;
  • corriger éventuellement tous les défauts présents sur la carrosserie ;
  • prolonger la durée de vie de la carrosserie.

Mais au fil du temps, le champ d’application de ce nettoyage extrême s’est élargi et prend désormais en compte l’entretien de l’intérieur du véhicule. De manière simple et synthétique, on peut donc définir le detailing comme un procédé extrêmement précis et efficace pour conserver l’aspect neuf du véhicule, qu’il s’agisse de son intérieur ou de son extérieur. À préciser que le detailing est du ressort exclusif des professionnels et son application va bien au-delà d’un lavage classique.

Pourquoi opter pour le detailing et non pour une autre technique d’entretien ?

Nettoyer sa voiture à la maison permet d’obtenir des résultats peu satisfaisants dans la mesure où il s’agit d’un entretien très basique. Et mal utilisés, les produits vendus en grande surface peuvent détériorer la peinture. Et malheureusement, après la phase de séchage, il est courant de se retrouver avec des traces de calcaire sur la carrosserie.

De même, laver sa voiture aux rouleaux n’est pas sans risque. En effet, il est courant de se retrouver avec des micro-rayures sur la carrosserie. Et qui dit passage en station de lavage dit lavage rapide, donc pas forcément bien exécuté. En fin de compte, il est fréquent après le lavage en station de se retrouver avec une carrosserie pleine d’impuretés.

Utiliser un nettoyeur haute pression (NHP) pour procéder au lavage de sa voiture ? A priori, cela semble être une bonne idée. Mais lorsque l’on y regarde de plus près, c’est tout le contraire ! En effet, si la peinture de votre voiture présente déjà des micro-rayures, la puissance du jet d’eau risquerait de considérablement les aggraver.

Pour terminer, sachez qu’un lavage auto ordinaire est incapable de redonner à une voiture son aspect neuf. En effet, le nettoyage se fait uniquement en « surface », sans correction des défauts de la carrosserie. Par contre, le detailing est une méthode d’entretien complète qui permet de rénover sa voiture en intégralité (intérieur et extérieur).

Quelle est la différence entre le detailing aux USA et le detailing en France ?

Au quotidien, la carrosserie d’une voiture est exposée à la pollution, aux chutes de déchets de végétaux, aux déjections d’oiseaux ou encore à la poussière. Au fil du temps, elle finit par perdre son éclat malgré des séances de lavage de qualité. Pour la garder en parfait état ou pour la restaurer, le detailing se présente comme l’astuce gagnante à privilégier.

Zoom sur le detailing en France

Le detailing est basé sur une méthodologie de travail rigoureuse qui respecte des règles précises. Pour parvenir à ses fins, le detailer ou préparateur esthétique automobile utilise des produits et des équipements spécifiques. Comme nous l’avons expliqué précédemment, le detailing est la clé pour restaurer l’état d’une voiture ou d’une moto.

En France, les différentes opérations de detailing consistent à :

  • supprimer les rayures profondes, les micro-rayures, les tourbillons ;
  • appliquer un revêtement en céramique sur la carrosserie afin de protéger la peinture ;
  • appliquer de la cire sur la carrosserie afin de rendre la peinture plus brillante ;
  • procéder au polissage et au lustrage de la carrosserie ;
  • dégraisser et entretenir la sellerie ;
  • nettoyer les pneus et les jantes ;
  • etc.

Vous l’avez compris, avec le detailing en France, les voitures et les motos peuvent profiter de nombreux soins esthétiques. Une démarche qui permet d’embellir leur aspect, d’éliminer les imperfections et de les restaurer optimalement. Par contre, le detailing aux États-Unis va encore plus loin…

Gros plan sur le detailing aux États-Unis

Le detailing aux États-Unis reprend les mêmes principes que le detailing en France. Ainsi, la plupart des prestataires proposent des soins pour :

  • le nettoyage des surfaces vitrées ;
  • la protection des vitres ;
  • la décontamination de la carrosserie ;
  • la protection des jantes ;
  • le nettoyage des tapis ;
  • etc.

Mais le detailing aux États-Unis propose des services supplémentaires, notamment pour le nettoyage du compartiment moteur, le nettoyage et la restauration des pièces auto, mais aussi la customisation ! En France, c’est un aspect que l’on retrouve assez rarement.

Avec le detailing aux États-Unis, les clients profitent de prestations en matière de remplacement de l’éclairage, de covering auto, d’installation de kits de carrosserie, etc. En somme, tout est fait pour uniquement modifier le look de la voiture, sans pour autant influer sur ses performances. Dans ce dernier cas de figure, on parle plutôt de tuning.

Nos formations

Nos programmes en rénovation esthétique automobile