logo de fd detailing 78

Actualité

Polissage ou lustrage auto ? Deux techniques différentes, mais complémentaires

Dans le monde de l’esthétique auto, le polissage et le lustrage sont deux techniques couramment utilisées. Pourtant, ces deux termes sont souvent à l’origine de confusion, même sur les sites spécialisés. Pour en finir avec les approximations, faisons le point sur les différences entre polissage et lustrage auto, mais également sur la complémentarité de ces méthodes en detailing.

Le polissage pour rénover la carrosserie

Si vous vous intéressez au detailing, vous n’êtes pas sans savoir que la carrosserie d’un véhicule est particulièrement vulnérable aux rayures.

Mauvaises techniques de lavage, projections, éléments extérieurs (végétaux qui frottent, sable) … contribuent à former des micro-rayures, des tourbillons et des marques sur la peinture et le vernis. Pour corriger ces défauts, les professionnels de l’esthétique auto utilisent la technique du polissage.

Polir sa voiture

La peinture de la carrosserie de votre voiture ou de votre moto est composée de trois couches : l’apprêt (primer), directement sur la carrosserie, la peinture puis le vernis en couche épaisse pour la protection et la brillance.

Le polissage consiste à ôter une partie de la couche de vernis qui protège les peintures pour se débarrasser des rayures superficielles. La couche retirée est de l’ordre de quelques microns (un micron = un millième de millimètre)

Attention, on ne doit jamais percer le vernis et encore moins atteindre la couche d’apprêt, ou vous seriez bon pour tout repeindre. Si les rayures sont trop profondes, on doit utiliser d’autres méthodes.

Pour polir dans les règles de l’art, il faut procéder par étapes et travailler sur une carrosserie propre et décontaminée, dans un endroit où l’éclairage est étudié pour mettre en lumière la plus petite trace. Il faudra utiliser des lampes spécifiques pour le polissage qui vous permettent de changer de température de couleur.

Polir une voiture demande une certaine expertise. Il vaut mieux confier son véhicule à un detailer plutôt que de se risquer à le faire seul et de causer des dégâts.

Au terme de cette opération, on doit obtenir une surface lisse, sans trace, rayure ou tourbillon.

Le matériel et les produits

Bien entendu, le polissage demande des produits et du matériel spécifique pour que l’opération soit bien réalisée.

Du côté des produits, nous avons le polish abrasif qui peut se présenter sous différentes formes :

  • De la pâte ;
  • En crème…

Le pouvoir abrasif du polish sera choisi en fonction de l’état du véhicule et du résultat espéré.

Le matériel pour polir sa voiture

Pour faire le polissage de votre carrosserie et appliquer votre polish, vous devez investir dans du matériel, qui diffère selon la méthode employée : à la main ou avec une polisseuse.

Le polissage à la main est évidemment plus long et plus dur qu’avec une polisseuse. Il s’adresse aux particuliers qui n’ont pas ou ne veulent pas allouer un budget pour une polisseuse, les professionnels auront tous une polisseuse. Si ce n’est pas le cas, méfiance.

Le polissage à la polisseuse permet un polissage soigné, rapide, mais qui demande, là encore, de maîtriser parfaitement la technique, sous peine de faire des dégâts et de devoir… repeindre.

Il existe plusieurs types de polisseuses :

  • La polisseuse rotative ;
  • la polisseuse orbitale ;
  • la polisseuse dual action.

Le type de polisseuse, ainsi que sa vitesse sont à définir en fonction des besoins, du niveau de connaissance (expert ou débutant), de la profondeur des rayures, du temps que vous allouez à votre prestation, etc.

Découvrez nos formations professionnalisantes en polissage auto, ainsi que notre formation certifiante en polissage éligible au CPF !

Le lustrage : faites briller votre peinture

Une fois que votre carrosserie est lisse et sans défaut, il vous reste l’étape du lustrage.

Le rôle du lustrage est de nourrir les vernis et peinture que vous avez polis, afin de redonner de la brillance et de l’éclat à votre voiture.  En somme, il s’agit de l’étape finale permettant d’amener de la brillance et de valoriser le travail du polissage. En aucun cas, cela vient remplacer ce qui a été enlevé lors du polissage.

Le lustrage est une technique plus accessible que le polissage, même s’il faut tout de même un peu de méthode. Le lustrage peut se faire à la main avec un gant ou un chiffon ou avec une machine rotative sur petite vitesse.

Ce n’est pas une étape facultative. Après un polissage, le lustrage va permettre de redonner à votre peinture une couleur plus chaude, de l’entretenir et bien sûr, de faire briller.

Le lustrage n’est pas une opération qui dure dans le temps. Pour bien le protéger, on peut, pour la finition, appliquer soit une cire protectrice, soit une céramique, qui vont avoir toutes les deux un rôle de protection va faciliter l’entretien de votre voiture.

Le poli-lustrage, une technique à part

Si vous vous êtes déjà renseigné sur le polissage et le lustrage automobile, vous avez sans doute vu apparaître le terme « poli-lustrage ». Lui aussi est souvent mal employé.

Le poli-lustrage fait partie des smart-repair, qui sont des techniques consistant à rénover une partie du véhicule (pneu, jante, panneau de carrosserie). Le poli-lustrage se concentre donc à une partie de la carrosserie qui a des rayures plus profondes ou nombreuses. Cela évite d’avoir à changer un panneau entier de la voiture.

C’est une opération qui demande beaucoup d’expertise et qu’il faut confier à un detailer pour éviter d’aggraver le problème et pour obtenir un résultat parfait.

Découvrez nos formations en poli-lustrage automobile !

Peut-on polir et lustrer sa voiture soi-même ?

Le polissage et le lustrage semblent être simples à faire seul. Pour beaucoup, il suffit d’appliquer les produits avec un bon matériel pour retrouver un véhicule comme neuf.

Dans les faits, c’est bien plus compliqué qu’il n’y paraît. Tout d’abord, il faut bien préparer le véhicule, avec un nettoyage complet, une décontamination puis protéger les pièces du véhicule (les pneus, les plastiques, les jantes).

De plus, surtout si vous utilisez une polisseuse, vous risquez de trop attaquer la peinture, avec le risque de devoir tout repeindre.

Si le lustrage semble plus simple, là encore, un novice risque de créer des zones d’ombres ou de mal appliquer le lustrant.

Enfin, la luminosité compte beaucoup pour ce type de travail. Un professionnel de l’esthétique auto sera équipé, en plus de maîtriser parfaitement ces techniques.

Sauf si vous êtes vous-même un passionné du detailing et que vous avez le bon matériel à la maison, il vaut mieux confier son véhicule à un professionnel.

Il saura vous conseiller et s’adaptera à vos besoins et envies, notamment sur le rendu que vous souhaitez. Ce dernier peut en effet varier selon le lustrant utilisé. Enfin, sachez que polir et lustrer sont des techniques très longues à faire… En la confiant à un professionnel, vous allez gagner beaucoup de temps.

Pour résumer, pour rendre un aspect brillant à votre voiture vous devez :

  • Faire un lavage complet et une décontamination.
  • Polir pour éliminer les rayures.
  • Faire le lustrage avec un produit spécifique pour nourrir le verni de votre auto.
  • Protéger avec de la cire ou de la céramique (facultatif, mais conseillé).

Ces étapes doivent être faites dans l’ordre aucune d’elles (sauf la dernière) ne peuvent être enlevées.

Nos formations

Nos programmes en rénovation esthétique automobile